Cadastre-se Jogo das Vocações Simulado Busca

Simulado On-Line
 
FRANCÊS - UFF (1998)

16)

En juin 1997 Hongkong a cessé d’être sous la domination anglaise pour redevenir territoire chinois. Vous allez lire un extrait de l’article que la revue française Paris Match a consacré à ce sujet.






5




10




15




20




25




30




35




40




45




50

Texte
L’ADIEU À HONGKONG
Dans la nuit du 30 juin, juste après minuit, le yacht royal «Britannia» lèvera
l’ancre pour un ultime voyage, emportant à son bord Chris Patten, le dernier
gouverneur britannique de la paradoxale et somptueuse île aux trésors de
l’Asie. Après la cérémonie de passation des pouvoirs au nouveau palais des
Congrès, les couleurs britanniques seront amenées des bâtiments officiels pour
être remplacées par le drapeau rouge de la Chine et l’orchidée de la région de
Hongkong. Dans le port de Victoria, l’Union Jack, qui flottera encore quelques
minutes avant de disparaître au large, sera la dernière flamme d’une
souveraineté arrachée à l’empire du Milieu en 1842 après la première guerre
de l’Opium et concrétisée en 1898 par un bail de 99 ans. Hongkong, entassée
sur ses minuscules 1085 kilomètres carrés, sera encore la plus importante
place financière d’Asie. Et entend de toute évidence le rester sous la bannière de
Pékin.
M. Chu me sert le thé de la bienvenue
dans le minuscule appartement qu’il occupe
au-dessus de sa boutique d’herbes et de
substances médicinales, près de l’ancienne
rue du Cimetière. A 83 ans, son regard pétille de
jeunesse et d’intelligence, mais il est si
frêle qu’auprès de lui j’ai le sentiment
d’avoir les pieds trop grands et des poutres
à la place des bras. Il pose la théière sur le
tabouret qui nous sépare et me regarde sans
rien dire, avec un sourire à la fois aimable et
ironique, un sourire que je connais depuis
près d’un quart de siècle mais dont je ne
sais toujours pas s’il est une manifestation
d’amitié ou un réflexe de tolérance
confucianiste. Je lui demande ce qu’il pense
de l’avenir de sa ville et, comme d’habitude,
il me répond à côté de la question: «Savez
-vous que les premiers habitants de Hongkong
n’étaient pas chinois mais plutôt aborigènes?
Ils appartenaient à la race des Yao et la
légende prétend qu’ils descendaient des
amours d’un chien et d’une princesse.»
M. Chu me dit cela avec un rire
grelottant qu’il cache de sa main gauche, un
geste très chinois de politesse à l’ancienne.
En fait, ce n’est pas pour me
documenter que je réserve toujours ma
première visite à M. Chu. Depuis que j’ai
eu le privilège de le rencontrer - grâce à l’une
de ses filles qui me servait de guide occa-
sionnel -, je sais qu’il ne me cédera rien de
ses opinions, bien que certains de ses
silences m’en disent parfois bien plus qu’une
longue analyse. Je viens chez lui pour
respirer le parfum d’une Chine qui ne lui
survivra pas.
De notre envoyé spécial. Serge Lentz.
Paris Match no 2508 - 19 juin 1997.

Le début du texte (lignes 1 - 13) nous décrit:


a)les dernières minutes de la domination anglaise sur Hongkong et les perspectives pour l’avenir de l’île;
b)une croisière en Asie et le drapeau de Pékin placé en haut du palais des Congrès;
c)la première guerre de l’Opiun et le naufrage du yatch royal “Britannia”;
d)la lente décadence politique de l’empire du Millieu et la place privilégiée tenue par Pékin dans l’économie asiatique;
e)la vie paradoxale et somptueuse du dernier gouverneur britannique de Hongkong et les trésors de l’Asie.
Resposta


17) L’expression lever l’ancre (lignes 1-2) signifie:


a)avoir le courage;
b)ranger ses affaires;
c)refuser d’obéir;
d)prendre garde;
e) se préparer à partir.
Resposta


18) La cérémonie de passation des pouvoirs a lieu:


a)en dehors des bâtiments officiels
b)dans le yacht royal
c)dans le port de Victoria
d)dans la salle des trésors
e)au nouveau palais des Congrès
Resposta


19) Le mot “pour” (ligne 5) veut dire:


a)après
b)par
c)afin de
d)puis
e)enfin
Resposta


20) Le mot “entend” (ligne 12) équivaut à:


a)prétend
b)comprend
c)écoute
d)refuse
e)accepte
Resposta


21) Le personnage décrit par le texte (lignes 14-22) est:


a)le propriétaire d’un magasin de vêtements;
b)un vieux marchand d’herbes et de substances médicinales;
c)un gros commerçant chinois plein d’enthousiasme et de jeunesse;
d)un homme aux grands pieds qui a des poutres à la place des bras;
e)un guide touristique au regard sévère, vivant près du cimetière.
Resposta


22) Le sourire de M. Chu est:


a)intolérant
b)agressif
c)ambigu
d)grossier
e)craintif
Resposta


23) Lorsque l’envoyé de Paris Match dit que, comme d’habitude, M. Chu lui répond “à côté de la question”, (ligne 31) il laisse entendre que son interlocuteur:


a)prend toujours un ton agressif pour répondre aux questions;
b)répond toujours exactement à ce qu’on lui demande;
c)répond toujours en détournant son regard;
d)refuse explicitement de répondre;
e)a l’habitude de répondre hors du sujet.
Resposta


24) Le mot “aborigènes” (ligne 33) a le même sens de:


a)hétérogènes
b)étrangers
c)abrupts
d)absents
e)natifs
Resposta


25) Dans la phrase “la légende prétend qu’ils descendaient des amours d’un chien et d’une princesse” (lignes 34-36), le mot souligné signifie:


a)affirme
b)nie
c)ignore
d)regrette
e)défend
Resposta


26) Pourquoi l’envoyé de Paris Match réserve-t-il toujours sa première visite à M. Chu?


a)Pour rencontrer l’une de ses filles.
b)Pour entrer en contact avec une Chine en voie de disparition.
c)Pour lui imposer ses opinions.
d)Pour se documenter.
e)Pour écouter ses longues analyses de la politique chinoise.
Resposta


27) L’expression “grâce à l’une de ses filles” (lignes 43-44) pourrait être remplacée par:


a)malgré le refus de l’une de ses filles
b)sans l’aide de l’une de ses filles
c)contre la volonté de l’une de ses filles
d)par l’intermédiaire de l’une de ses filles
e)suivant l’exemple de l’une de ses filles
Resposta


28) Dans les trois derniers paragraphes (lignes 14-50) l’envoyé de Paris Match:


a)raconte l’histoire de l’empire du Milieu;
b)fait le récit d’une histoire dont il est lui aussi personnage;
c)décrit une scène qu’il a lui-même imaginée;
d)est complètement extérieur à l’histoire qu’il raconte;
e)fait le bilan de son expérience profes-sionnelle.
Resposta


29) Le mot “lui” (ligne 48) se réfère:


a)à un guide occasionnel
b)à la Chine
c)à l’une de ses filles
d)à M. Chu
e)à l’envoyé de Paris Match
Resposta


30) L’ensemble du texte suggère que M. Chu a un caractère:


a)obstiné et réservé
b)intempestif et audacieux
c)violent et inconstant
d)changeant et exubérant
e)amer et autoritaire
Resposta